> 5% du montant de votre commande sera alloué à notre Projet Sirius (cf. Nos Projets). > 5% de nos revenus seront alloués à notre Projet Sirius pour aider des femmes à reprendre confiance en elles.

Nos papotages mode & éthique

La mode éthique : vers une penderie plus durable ?

La mode éthique : vers une penderie plus durable ?

La mode est aujourd’hui l’une des industries les plus polluantes du monde. Avec la fast fashion, beaucoup d’articles sont produits, vite, et dans des conditions qui ne respectent ni  l’environnement ni l’humain, voire même, allant complètement à l’encontre de la durabilité. Pour remédier à cette situation et préserver la planète de ces déchets, apparaît le concept de la « mode éthique ». 


Depuis 1990, la mode éthique, dite slow fashion, désigne une mode durable, une mode écologique, une mode éco-responsable. Autrement dit, c’est un concept qui vise à répondre aux problématiques environnementales et sociales dans la mode, et assurer une production optimale, dans de bonnes conditions, de façon raisonnée, pour éviter la surproduction tout en utilisant des matières durables à faible impact environnemental. En résumé, il s’agit d’une mode allant à l’encontre de la fast fashion


              Photo par Danielle Engel                                                   Photo par Nénés Paris

La mode éthique est, pour la première fois, médiatisée en 2013, suite à l’effondrement de l’usine textile Rana Plaza, au Bangladesh, le 24 avril de cette même année. Cet événement historique provoque ce jour-ci, la mort de plusieurs centaines d’employé.es, travaillant comme sous-traitant.es pour des grandes enseignes de la fast fashion. Il entraîne, dès lors, une prise de conscience soudaine, sur les méthodes de production. Sont alors rapidement entamées, des réflexions qui déboucheront plus tard sur une adoption progressive de valeurs plus éthiques, équitables, et en accord avec la planète. Si ces dernières ne sont pas encore véritablement acquises aujourd’hui, elles rentrent progressivement dans les mentalités de certain.es.


Depuis cet accident tragique, de nombreuses marques de mode éthique voient le jour et s’inscrivent donc, dans cette dynamique. C’est notamment le cas de Sélène Provence, entreprise de mode éco-responsable regroupant une trentaine de marques de mode éthique. Ces dernières, présentes sur le site Internet, témoignent bien du fait qu’aujourd’hui, sont mis en place des concepts favorisant la mode durable, chose qui n’avait pas lieu autrefois. 


          Photo par Les Femmes à Barbes                                         Photo par M.Jeanne

De même, certaines personnes envisagent, de plus en plus, de se tourner vers ce nouveau mode de consommation, notamment les 18-34 ans, plus impliqués dans la lutte contre le réchauffement climatique. Selon modams.com, en 2019, 45,8 % des Français affirment avoir acheté des produits de mode éco-responsable. Toutefois, ces valeurs restent encore, à l’heure actuelle, inconnues de beaucoup de monde, même si elles commencent doucement à être adoptées par certaines personnes. Il semblerait donc que les marques de mode éthique rencontrent un grand succès dans les années à venir. 


Ainsi, bien que la fast fashion semble toujours dominer ce secteur, dans la société actuelle, notamment en France, la mode éthique gagne peu à peu du terrain, et commence progressivement à s’imposer face à cette concurrence indirecte. Nombreuses sont les approches pour se tourner vers une mode éthique, et si le changement n’est pas forcément radical, la démarche pour se convertir à ce mode de vie peut être progressive, et passer par différentes étapes, différents concepts !

               Photo par Lundi au Soleil                                               Photo par Danielle Engel

 

                                            Photo de couverture : collection April & C.