> 5% du montant de votre commande sera alloué à notre Projet Sirius (cf. Nos Projets). > 5% de nos revenus seront alloués à notre Projet Sirius pour développer la confiance en elles des femmes

Interview de créatrices

Rencontre avec Amandine de Amande C : le confort, l’élégance et l’intemporalité

Rencontre avec Amandine de Amande C : le confort, l’élégance et l’intemporalité

Le 3 février, au milieu des préparatifs de notre premier pop-up de mode éthique (qui a eu lieu le 6 février à Marseille), je rencontre Amandine, la créatrice de la marque Amande C, disponible sur Sélène Provence. Tout comme Gabriela, créatrice de Leonor Roversi, j’ai rendez-vous avec Amandine pour collecter ses jolis vêtements et accessoires éco-responsables en vue de notre événement du week-end et en profiter pour réaliser une interview de l’entrepreneure qu’elle est pour la publier sur notre blog.



Amandine habite près des docks à Lyon dans un appartement cosy et chaleureux. Elle m’accueille et me met tout de suite à l’aise. Organisée, Amandine a déjà préparé la valise pour notre pop-up avec tous les modèles qu’elle nous propose pour l’occasion. Elle me présente également son coin couture et son espace avec toutes ses créations exposées. Une vraie caverne d’Ali baba ! Là des chouchous en chutes de tissus dans un joli bocal transparent, par ici des rubans et une carte pour nous montrer comment les nouer (dans les cheveux, sur un sac…), et bien sûr de ce côté un portant avec la collection Amande C. Les matières des vêtements paraissent encore plus nobles et qualitatives en vrai. Je me promets d’essayer certains d’entre eux à la fin de l’interview.

Vient l’heure des questions. On échange comme si on se connaissait depuis un bon moment, comme si on était amies de longue date. Amandine me parle de sa formation de styliste et de son emploi précédent : elle était conseillère en vente pour des robes de mariées. Un métier qu’elle a beaucoup apprécié et qui lui a permis de se rendre compte d’une chose : outre la création, la rencontre et les échanges avec les clientes sont très importants pour Amandine.

Déjà à cette époque, elle rêve de créer sa marque. Elle se lance alors en 2019 en mêlant ses deux passions : le stylisme bien-sûr et le conseil clientèle. Sa première collection voit le jour au mois de septembre 2019. Sa marque elle l’a longtemps imaginée et a deux contraintes principales qu’elle s’impose : le critère éco-responsable de ses vêtements et la fabrication locale et française. Elle ne souhaite pas faire l’impasse dessus. Créer oui mais en respectant l’environnement et celles et ceux qui travailleront pour la production.



A ses débuts, Amandine se met en quête de tissus. Là encore, elle vérifie la provenance, la production et ne choisit que des étoffes dont la traçabilité est complète. Elle choisit des matières tissées en France, dans la région. Amandine vit à Lyon, dans une ville où l’histoire a laissé sa trace : les soieries ont fait la renommée de cette belle ville, qui reste aujourd’hui encore un berceau du textile en France. Point culture, Amandine m’explique que la France est notamment la première exportatrice de lin mais ne le file toujours pas par manque de ressources et de moyens. Heureusement, aujourd’hui, de nouvelles manufactures voient le jour et se développent, pour que d’anciens métiers se réapprennent.



Je demande alors à Amandine comment lui est venu le nom de sa marque. Cela a été un long débat pour elle et ses proches. En entrepreneuse aguerrie, elle a organisé de nombreux brainstormings pour trouver l’idée qui lui conviendrait. Finalement, c’est à ses racines créatives qu’elle revient et à son premier blog en ligne, nommé Amande Créative. Elle y parle couture bien-sûr, création mais aussi cuisine, fashion week et défiles et y partage son quotidien. Amande pour Amandine bien sûr. Aujourd’hui reste le Amande C. C pour Créative comme son blog, comme Couture, comme son nom de famille également. Un C pluriel et mystérieux qui donne à sa marque du caractère.
Quand Amandine se lance il y a deux ans, elle n’y connait rien en administratif et création d’entreprise. Styliste de formation et créative au quotidien, Amandine n’a pas étudié la comptabilité, la gestion, le marketing, la logistique… Elle se forme elle-même et dit exercer aujourd’hui tous les métiers du monde. A-t-elle été accompagnée dans son parcours en tant que femme entrepreneure ? Elle a été suivie pendant un petit temps par la BGE à ses débuts et aurait pu s’entourer de personnes spécialisées mais pour des raisons de budget et de curiosité, Amandine souhaite tout faire par elle-même pour sa jeune marque.

Aujourd’hui, son quotidien est rythmé par des missions diverses. Ce qu’elle préfère ? La partie créative bien-sûr mais également la communication sur les réseaux sociaux et le fait qu’aucune de ses journées ne se ressemble, elle ne s’ennuie jamais. Ce qu’elle apprécie moins ? Les démarches administratives.

Son conseil pour celles et ceux qui comme elle, aimeraient se lancer ? Apprendre à prioriser et à se rassurer : ce qui n’est pas fait aujourd’hui sera fait demain. En se lançant dans l’entrepreneuriat, et qui plus est seule et jeune, avec peu d’expérience ; il est facile de se laisser submerger. Alors il faut apprendre à abandonner certains projets, leur donner moins d’attention et se mettre rapidement des limites au niveau du temps de travail.



Aujourd’hui Amandine ne voit pas ses modèles comme appartenant à des collections qu’elle sortirait à intervalles réguliers. Ses vêtements font partie d’une longue collection permanente à laquelle elle ajoute de temps en temps de nouvelles pièces, quand l’envie et l’inspiration lui viennent. Ses modèles sont intemporels et ne suivent pas la mode. Elle réutilise d’anciens tissus pour ses nouveautés et garde toujours à l’esprit ses critères éco-responsables sans succomber à la fast fashion qui l’encouragerait à produire toujours plus. Son objectif principal est de proposer des vêtements que l’on peut porter toute une vie, peu importe son style et son envie du moment. Des vêtements simples mais avec du caractère qui mettent en valeur celle qui les porte.



Ses inspirations sont multiples. Elle s’inspire de ce qu’elle observe dans la rue, à des expositions, des grands du stylisme – comme Christian Dior ou Yves Saint Laurent. Elle cherche la sobriété et l’élégance naturelle.
Aujourd’hui, ses clientes sont attirées par les vêtements d’Amandine car leurs valeurs d’éco-responsabilité sont communes et/ou car elles aiment la mode et le regard avisé de la créatrice.

Ce qu’Amandine préfère porter au quotidien ? Un pantalon large taille haute pour un confort maximal tout en restant lookée et élégante. Avec un pull ou un tee-shirt basique, le tour est joué. Amandine nous parle notamment de son pantalon bleu Iconique qui plaît par son originalité, son tissu atypique et sa coupe parfaite pour toutes les morphologies. Elle décrit ses modèles comme confortables mais toujours élégants et structurés. Elle choisit avec attention ses tissus pour qu’ils soient doux et légers.

[Je porte sur la photo le manteau Indépendante de Amande C - super confortable et élégant - dont je vous parle en fin d'article]

Si Amandine devait décrire sa marque en 3 mots, elle dirait : confortable, élégante et intemporelle.

Elle essaie de faire le bilan de ces deux premières années mais cela n’est pas aisé. Entre les grèves, les crises sociales et sanitaires, Amandine n’a pas lancé sa marque au moment le plus propice. Ces actualités ont notamment impacté ses possibilités de rencontres. En effet, la jeune créatrice insiste dessus tout au long de l’entretien : il est important pour elle de rencontrer ses clientes, échanger avec elles, les conseiller. La vente sur Internet n’était pas son projet initial : elle souhaitait réaliser des événements éphémères dans des showrooms chaque mois pour exposer ses pièces et rencontrer sa clientèle. La situation l’aura finalement encouragée à revoir ses priorités et a rapidement créé son site Internet pour vendre en ligne. Son projet se voit remis en question mais Amandine ne baisse pas les bras et se forme et acquiert de nouvelles compétences.
Au final, elle évoque aujourd’hui les avantages et les inconvénients de la vente en ligne en comparaison à la vente physique. Chez elle, elle s’organise comme elle le souhaite : crée, communique, vend à son rythme. En magasin cela aurait été plus compliqué.

Au niveau de l’organisation justement elle a un peu de stock pour chaque modèle et en rajoute au fur et à mesure des ventes. Pour ses premiers modèles elle était accompagnée par un atelier de confection à Paris – à l’époque elle y vivait. Aujourd’hui, résidant à Lyon, Amandine n’a pas repris d’atelier et complète ses stocks en cousant elle-même chaque pièce. Elle est donc réellement une créatrice et styliste accomplie et réalise toutes les missions possibles d’une marque.



Elle ne cherche pas à se faire aider d’un atelier lyonnais pour le moment mais y songera peut-être si le rythme de production s’accélère. Aujourd’hui elle aime être au cœur de l’action et de ses jolis tissus dans son petit atelier, à savoir son appartement.

Son challenge principal en tant qu’entrepreneure ? Réussir à gérer toutes les facettes de sa marque : la confection, la partie administrative et de gestion, la communication et les partenariats…. Coudre devient au final une pause dans son quotidien rythmé. S’éloigner de son écran est un moment qu’elle apprécie de plus en plus. Même si elle en vient à déléguer la production un jour, elle souhaite tout de même conserver la fabrication de ses accessoires (chouchous, rubans et peut-être d’autres par la suite) pour garder un pied dans la couture. Sa bulle d’oxygène dans ses journées derrière l’ordinateur.
Pour 2021, elle espère mettre en place davantage d’événements, d’ateliers (notamment d’upcycling) et des moments conviviaux. Renouer avec ses clientes est sa priorité.



Pour finir l’interview je demande à Amandine ce qui lui a donné l’idée des noms de ses pièces. Iconique, Pétillante, Sophistiquée, Indépendante, Captivante… Amandine ne souhaitait pas suivre la mode qui consiste à donner des prénoms de femmes aux modèles d’une collection, elle souhaitait proposer des qualitatifs positifs pour booster la confiance en soi de ses clientes. Une jolie valeur qui nous rappelle notre ambition chez Sélène Provence ! Le petit plus ? Tous les noms de ses vêtements ont été trouvés par sa communauté sur Instagram alors qu’elle leur posait la question. Dès qu’elle dessine une nouvelle pièce, elle pioche dans sa liste aux merveilles et permet ainsi aux femmes qu’elle habille de se motiver dès le matin. La mode comme remède.

L’entretien se finit mais vient l’heure tant attendu des essayages ! Après un selfie souvenir avec Amandine, j’enfile le crop-top Sophistiquée. La coupe est parfaite et le vêtement a beaucoup de tenue mais le tissu est finalement beaucoup plus souple et doux que je l’imaginais. Amandine ne s’est pas trompée quand elle définissait ses vêtements de confortables et élégants. Je m’imagine porter ce haut avec un short taille haute pour me promener l’été ou bien avec une jupe plissée taille haute pour un rendez-vous professionnel. Cette pièce est multi-facette et c’est aussi ce qui la rend désirable et durable.


[Avec le crop-top Sophistiquée]

J’enfile alors le manteau Indépendante (dans le même tissu en partie que le crop-top) et même constat : un vêtement qui se tient naturellement mais qui épouse mon corps parfaitement, comme s’il avait été réalisé sur mesure. Un manteau que je recommande vivement !

Amandine me montre les subtilités de sa gamme : les chutes de tissus sont réutilisées pour fabriquer des accessoires (chouchous et rubans aux couleurs de ses vêtements) mais également les ourlets et revers de manches de ses pantalons et chemisiers. Ainsi, la plupart de ses modèles sont bi-matière et possèdent des détails insoupçonnés. Encore une fois on nage dans le mystère et la délicatesse, un cocktail délicieux.

Quelques photos plus tard (pour illustrer cet article notamment), c’est l’heure de partir pour rejoindre Marseille et préparer notre premier pop-up.

Un immense merci Amandine pour ton accueil, ta générosité et ta douceur. J’ai passé un excellent moment à découvrir l’entrepreneure que tu es. Et si de votre côté cet article vous a plu, nous vous invitons à prolonger l’expérience en découvrant la marque Amande C sur Sélène Provence.

Laisser un commentaire