> 5% du montant de votre commande sera alloué à notre Projet Sirius (cf. Nos Projets). > 5% de nos revenus seront alloués à notre Projet Sirius pour développer la confiance en elles des femmes

Interview de créatrices

Lou, créatrice de Bleu tango : "Ma marque s'adresse à des femmes très différentes"

Lou, créatrice de Bleu tango : "Ma marque s'adresse à des femmes très différentes"

Nous déclarons officiellement ouvert notre blog Sélène Provence ! Et pour ce premier article, nous sommes très heureuses de laisser la parole à Lou, la créatrice de la marque de vêtements et accessoires éthiques Bleu tango, et l'une des premières à nous avoir fait confiance. Un grand merci à Lou pour son temps et ses réponses à nos questions, on en a beaucoup appris sur son parcours d'entrepreneure et son quotidien créatif. Une lecture inspirante ! 


Bonjour Lou, pourrais-tu te présenter ? Quel est ton parcours professionnel ?

Je suis Lou, la créatrice de la marque Bleu tango, que j'ai créé en 2013. J'ai toujours dessiné, car j'ai une maman artiste peintre, et j'ai appris à coudre avec ma grand-mère dès mes six ans. Et comme j'ai un papa vendeur de bananes, qui a le sens du commerce, j'avais toutes les armes pour créer mon entreprise.

Après mon bac littéraire, je suis entrée à l'école Duperré, une des quatre écoles d'art appliqué publiques parisiennes et j’y ai fait un BTS de mode spécialisé en design textile… ce qui m'a permis de créer une marque avec beaucoup de motifs, de couleurs, et d'être spécialisée dans les matières premières, en particulier les matières ecoresponsables. Après ce BTS, j'ai fait deux ans d'alternance à l'école de la chambre syndicale de la couture parisienne, avec des cours spécialisés dans le modélisme et le patronnage. Ces deux ans d'alternance avec deux jours à l'école et trois jours en entreprise ont été largement suffisants pour comprendre que je n'étais pas faite pour le monde de l'entreprise, cette inertie de paquebot, et qu'il fallait que je monte ma propre entreprise, alignée sur mes valeurs.
 

Super intéressant ! Peux-tu nous parler de ta marque justement ?

Ma marque s'adresse à des femmes très différentes, que ce soit en termes d’âge, de style, et de morphologie. Je dis souvent que j'habille ma petite sœur ma mère et ma grand-mère. Je fais du prêt-à-porter du 34 au 44, et du sur-mesure au prix du prêt-à-porter pour m'adapter à toutes les morphologies, sans limites. Je crée des modèles aux coupes très simples, où les motifs ont la vedette.

Mes motifs sont imprimés au Portugal, à Lyon, et à Bologne en Italie, à partir de mes aquarelles. Ils sont tous exclusifs pour la marque et notre patte, c'est la couleur et la joie en toute chose. Tous mes motifs racontent des petits univers, sont inspirés par une culture littéraire et cinématographique détonante. J'adore partager mes inspirations et les films ou les livres qui m'inspirent. C'est ce que j'essaye de transmettre dans la communication de la marque, à travers notre Instagram, notre site, notre blog et notre newsletter. J'essaye que ce soit joyeux, coloré, inspirant, engagé politiquement, et de créer du contenu qui va intéresser notre communauté.

Et comment définirais-tu ton univers en 3 mots ? 

Vêtements aquarelle, culture joyeuse, palette écoresponsable

Quels sont les engagements éco-responsables de ta marque ?

Nous sommes écoresponsables parce que nous respectons la planète et les travailleurs. 
La planète, grâce a des matières écologiques à impact réduit, et grâce à une empreinte carbone que nous maîtrisons au maximum, grâce a des productions locales.
Les travailleurs, grâce a notre confection made in France et made in Europe, dans des ateliers socialement irréprochables.
Nous faisons des vêtements durables, en améliorant constamment leur qualité, et depuis toujours, nous garantissons les retouches et réparation à vie sur nos vêtements.
Nous utilisons nos chutes de tissus, en cousant avec nos accessoires. Nous réduisons et optimisons nos transports, nous somme zéro-déchet, nous emballons écolo nos commandes en ligne.
Nous défendons également un modèle d'entreprise artisanale, avec des petites productions, limitées, garanti sans surproduction. D'ailleurs nous ne faisons pas de soldes, mais nous pratiquons toute l'année le prix juste, avec des marges raisonnables. Nous vous avons comme ambition d'être à l'équilibre pendant 40 ans. Nous ne souhaitons pas de croissance exponentielle, mais nous pensons que l'équilibre est un objectif noble, à l'image des artisans depuis 5000 ans.

 

Lou, tu es créatrice d'entreprise : quels sont tes challenges au quotidien ?

Mon challenge au quotidien, c'est d'exercer dix métiers : styliste, aquarelliste, designer textile, directrice artistique, modéliste Patronnière, prototypeuse, webmaster, comptable, marketing et communication, community manager, commerciale, vendeuse dans ma boutique, gestionnaire, service client… Ça ne s'arrête jamais, et tout l'enjeu est de faire chaque tâche, même celles qui me plaisent moins, en essayant de les rendre les plus créatives et intéressantes possible. 

 

Parlons mode : quel est le vêtement indispensable de ton dressing ?

L’indispensable de mon dressing, c'est une chemise imprimée, parce que ça va avec tout, un jean ou un pantalon habillé, et que ça fait tout le sel de la tenue. Ça illumine le reste d'une garde-robe basique, ça twiste un look classique, et c'est tout l’esprit de Bleu tango. 

Une idée d'un cadeau à offrir dans ta collection ? 

Une super idée de cadeau pour Noël, ça peut être un foulard imprimé, ou un carnet imprimé à Paris, parce que ce sont des cadeaux petit budget, sans risque de se tromper sur la taille : parfait pour Noël ! 

 

Quels sont les prochains projets de Bleu tango ?

Ça a été une année bien chargée : le lancement de notre podcast « inventer son modèle d'entreprise responsable » qui raconte le parcours de Bleu tango, pour inspirer les jeunes créateurs d'entreprise qui aspire à un modèle artisanal, pour partager mon expérience, les bêtises que j'ai pu faire, donner un mode d'emploi pour cette échelle entreprise.
Il y a eu aussi la sortie de notre livre de couture « ma garde-robe ecoresponsable » qui a été une sacrée aventure.
J'ai aussi adoré cette année collaborer avec les gourdes Qwetch, qui ont sorti deux motifs Bleu tango, le motif ARTY et le motif toits de Paris, qui ont eu beaucoup de succès : je les vois partout. Le fait que tout le monde se mettent à adopter des gourdes parce que d'un coup elle se parent de jolis imprimés, ça me réjouit.
Les projets pour cette année, à part survivre à une épidémie mondiale bien sûr, c'est de c'est un nouveau livre en projet – mais c'est un secret, chut. 
C'est aussi la sortie de notre nouvelle saison de foulards à lire, des foulards calligraphiés pour s'enrouler autour du cou les plus belles pages de la littérature. Il y a cinq nouveaux titres calligraphiés sur coton et soie.
J'ai aussi hâte de sortir la collection de cet été en mars prochain, parce qu'elle va être folle de couleurs, d'imagination, de communication. On est en train de préparer du contenu de folie, des shootings qui font rêver, alors j'ai hâte.
Il y a également pour cet été plein de très chouettes collaborations à venir, avec des marques que j'adore : ça va être une saison de folie. 

 

Et le mot de la fin ?

Je souhaite beaucoup de succès à votre site Internet et votre entreprise. Tous les projets qui rendent la mode ecoresponsable plus accessible me font super plaisir et j'espère que vous avez une grande et belle aventure devant vous avec Sélène Provence. 

Laisser un commentaire